Economique

Énergies renouvelables : l’État veut accélérer son calendrier

Pour simplifier certaines procédures et réduire les délais de déploiement des énergies renouvelables, Emmanuel Macron a décidé de créer une “loi d’exception” pendant sa campagne présidentielle. Son objectif : accélérer la construction d’infrastructures permettant la production d’énergies renouvelables en France. 

Une loi pour simplifier les démarches administratives

En mars 2022, le président de la République a déclaré vouloir faire une loi pour réduire significativement le temps de déploiement des énergies renouvelables. Son idée était aussi de simplifier de nombreuses procédures pour limiter plus rapidement les émissions de gaz à effet de serre domestiques. Certains projets, notamment éoliens, mettent désormais dix ans voire plus à se concrétiser en raison de contraintes administratives excessives. Compte tenu de la catastrophe climatique, de tels retards ne sont plus possibles.

Un projet de loi soumis au vote rapidement

Un projet est déjà disponible et a été soumis au Parlement cet été. Le sujet des énergies renouvelables est désormais une préoccupation nationale.

Fin 2021, des plans ont été annoncés pour développer l’énergie solaire dans les centrales électriques françaises avec des procédures administratives simplifiées pour les projets inférieurs à 500kW. Le but était d’accélérer la construction des installation. Ces mesures témoignent de la volonté de l’État d’étendre plus rapidement les installations photovoltaïques..

Le photovoltaïque : un impact positif sur l’environnement

En installant plus de panneaux photovoltaïques, la France peut produire de l’électricité verte et régionale. Cela réduit notre dépendance aux combustibles fossiles, en particulier ceux qui sont exportés. La durée de vie moyenne des modules solaires est de 30 à 40 ans, donc l’effet est durable.

Avec ce projet de loi, qui vise à simplifier les procédures liées à l’utilisation des énergies renouvelables, le pays veut montrer qu’il attache la plus haute importance à l’environnement. Le projet de loi devrait être soumis au parlement dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.


  • Search Knowledgebase
  • Ask A Question?

Ajouter une Question à la base de connaissance !

You will receive an email when your question will be answered.

+ = Verify Human or Spambot ?