Technique

Cadastre solaire : estimez votre production d’électricité verte

Si vous souhaitez amorcer votre transition énergétique, nous vous conseillons d’installer des panneaux solaires. Cependant, il est important de bien déterminer le potentiel de production électrique avant de valider le projet. Pour cela, il vous est possible de consulter le cadastre solaire. Solar Direct vous explique ce qu’est le cadastre solaire, les informations qu’il contient et où vous pouvez le trouver.

  • Qu’est-ce qu’un cadastre solaire ?
  • L’intérêt du cadastre solaire
  • Comment connaître la production d’un panneau solaire ?
  • Où peut-on trouver un cadastre solaire  ? 

Qu’est-ce qu’un cadastre solaire ?

Tout d’abord, le cadastre est un registre public. Il délimite précisément les propriétés foncières d’une commune.

Un cadastre solaire fonctionne sur le même principe. Il s’agit d’une carte de la commune montrant les dates du soleil sur les toits. Par conséquent, il est possible d’identifier les endroits les plus exposés au rayonnement solaire. Le cadastre solaire est principalement utilisé dans deux cas :

    • Si une région veut construire un projet solaire à grande échelle, qu’il soit solaire ou thermique. Le cadastre solaire permet d’identifier les zones les plus exposées et les endroits où les installations de panneaux solaires sont les plus pertinentes.
    • Le cadastre solaire permet aux particuliers d’estimer le potentiel solaire de leurs toitures.

L’intérêt du cadastre solaire

Concrètement, consulter le cadastre solaire vous indiquera si c’est intéressant d’installer des panneaux solaires sur votre toit. Vous pouvez également estimer votre potentiel de production d’électricité et calculer les économies que vous réaliserez grâce à votre système solaire. Les informations qu’il contient et son bon usage sont les suivants :

Les informations prises en compte pour établir le cadastre solaire ?

Diverses informations sont collectées pour établir le cadastre solaire.

Les données d’ensoleillement : c’est la quantité de rayonnement solaire qu’une région perçoit en moyenne, selon son emplacement. Cela vous permet de déterminer la quantité d’énergie que vous pouvez théoriquement générer en un an pour chaque watt-crête installé. En France, la plupart des secteurs les plus ensoleillés se situent dans le sud. 

Les cadastres tiennent également compte de la météorologie locale. En effet, certaines villes ont des climats uniques, voire des microclimats, qui peuvent affecter la capacité à produire de l’électricité à partir des panneaux solaires de votre maison. Par exemple, une présence importante de nuages épais peut nuire à la production d’énergie solaire.

Enfin, les zones d’ombre sont prises en compte. Elles peuvent être causées par la présence de bâtiments ou de végétation à proximité. Le cadastre permet donc de mettre en évidence les parties du toit où il n’est pas judicieux d’installer des panneaux solaires.

Utiliser le cadastre solaire pour optimiser son projet solaire

Si vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit ou acheter une maison qui le permet, le cadastre solaire peut être très utile.

En effet, on peut mettre en évidence des zones géographiques d’intérêt pour réaliser une telle installation. Cela vous permet de calculer le potentiel de production d’électricité et de vous assurer que le toit de votre maison est correctement orienté et non exposé à trop d’ombre. Vous pouvez également calculer le rendement que vous pouvez attendre du panneau. Le potentiel solaire est évalué en renseignant le type de panneaux à installer, leur rendement ou le type d’installation prévu. Il s’agit d’un algorithme qui traite les calculs en fonction de toutes les données collectées.

Le cadastre solaire est un outil concret pour faciliter les transitions énergétiques sur le territoire.

La collecte d’informations pour le cadastre

Les informations contenues dans le cadastre solaire sont généralement collectées grâce à l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), mais peuvent être complétées par d’autres données telles que celles de Météo France et la NASA.

Comment connaître la production d’un panneau solaire ?

Anticiper sa production grâce aux informations du cadastre solaire

Un cadastre solaire fournit des informations qui peuvent être utilisées pour calculer la production d’électricité d’un système photovoltaïque à un emplacement particulier. De manière générale, vous pouvez connaître la production potentielle de votre toiture en kWh/m²/an.

Il faut ensuite calculer la production attendue en fonction du nombre de kWc à installer. Si le calcul donne une estimation intéressante, il convient de noter qu’il ne s’agit pas d’une vérité absolue. Pour obtenir une estimation plus fiable, il est important de considérer d’autres facteurs.

Les limites du cadastre solaire

Bien que les initiatives visant à publier des données locales sur l’ensoleillement et l’ombre soient les bienvenues, le cadastre solaire présente certaines limites notables.

Il est difficile d’inclure tous les éléments nécessaires dans une étude de faisabilité d’un projet solaire. En effet, certaines données comme l’inclinaison du toit, sa résistance ou d’autres caractéristiques purement techniques ne peuvent pas être prises en compte à grande échelle. De plus, la végétation peut se développer entre le moment où le cadastre est créé et référencé, créant des écarts entre la réalité et les projections.

Il est donc intéressant de s’y référer pour avoir une idée générale de la capacité de production électrique de la toiture. Cependant, cela devrait être accompagné d’études menées par des professionnels pour s’assurer que tous les paramètres sont pris en compte lors de l’évaluation des projets solaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.


  • Search Knowledgebase
  • Ask A Question?

Ajouter une Question à la base de connaissance !

You will receive an email when your question will be answered.

+ = Verify Human or Spambot ?