Sécurité

Comment éviter la surchauffe d’un chauffe-eau solaire ? Conseils

L’installation d’un chauffe-eau solaire est une excellente idée pour réduire vos factures d’électricité et aider l’environnement. Cependant, vous craignez peut-être que les températures estivales chaudes ne dégradent votre équipement. Solar Direct vous explique les causes de la surchauffe de votre chauffe-eau solaire, mais surtout, nous vous donnerons des conseils pour l’éviter. 

  • Rappel sur le fonctionnement du chauffe-eau solaire
  • Pour quelles raisons peut-il y avoir une surchauffe ?
  • Conseils pour éviter la surchauffe d’un chauffe-eau solaire
  • Comment régler la température d’un chauffe-eau solaire ?

Rappel sur le fonctionnement du chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau solaire peut chauffer votre maison et produire de l’eau chaude. A cet effet, des capteurs solaires sont placés sur le toit pour capter les rayons du soleil. Dès qu’ils touchent la lumière, ils emmagasinent de la chaleur, la restituent dans le fluide caloporteur et transportent cette chaleur à travers les tuyaux. Une fois arrivé au ballon d’eau chaude (ou réservoir d’eau chaude), elle reste en place jusqu’à ce que vous l’utilisiez.

Pour quelles raisons peut-il y avoir une surchauffe ? 

Les causes de la surchauffe

Les systèmes photovoltaïques sont conçus pour un fonctionnement en hiver et en été. Ils sont donc automatiquement en surproduction pendant les mois les plus chauds quand l’ensoleillement est élevé et vos besoins moins importants.

À ce moment, l’eau chaude dans le ballon d’eau chaude peut atteindre la température maximale spécifiée. Même si le soleil brille toujours, la circulation du fluide caloporteur est arrêtée par la pompe du circuit de transport. La température du liquide augmente et peut éventuellement bouillir. Un réservoir d’expansion est généralement installé et se dilate pour s’adapter à la pression supplémentaire créée par la situation. La vanne peut être ouverte pour permettre au fluide caloporteur de s’échapper. Les températures peuvent atteindre 200°C.

Si ce phénomène se produit peu fréquemment, il n’y a pas de problème sérieux avec l’installation, mais s’il se produit fréquemment, le fluide caloporteur perd ses propriétés et doit être vidangé ou remplacé complètement. Cela peut entraîner des coûts relativement élevés.

Les risques pour votre système 

Toutes les surchauffes n’ont pas le même résultat. Elles peuvent être de simples désagréments et les problèmes peuvent durer des jours. Cependant, cela peut dégénérer en une défaillance catastrophique du système de chauffage.

Si votre chauffe-eau solaire est bien conçu, il n’y a aucune raison d’aller aussi loin, des vérifications régulières doivent être effectuées et des stratégies pour éliminer l’excès de chaleur doivent être développées. Cependant, il est très logique de prendre des mesures supplémentaires pour s’assurer que le système est pleinement fonctionnel même en été.

Conseils pour éviter la surchauffe d’un chauffe-eau solaire

Heureusement, il existe quelques solutions pour limiter au maximum les surchauffes.

La régulation

Premièrement, des sondes peuvent être installées à la sortie du collecteur et au point le plus bas du réservoir. Vous pouvez contrôler la température du liquide et empêcher la pompe de démarrer si elle dépasse un certain niveau.

La vidange

Une autre solution consiste à vidanger l’eau accumulée dans le système d’évacuation lorsqu’elle atteint une certaine température et à la remplacer par de l’eau froide. Ceci élimine la nécessité d’arrêter la circulation du fluide caloporteur et permet de poursuivre la production d’eau chaude.

Si cette solution à la surchauffe est efficace, elle présente un inconvénient majeur. L’eau potable est gaspillée en ne l’utilisant pas. L’eau est une ressource essentielle et ce n’est donc pas l’option que nous recommandons.

La couverture des capteurs

Enfin, vous pouvez choisir de couvrir le capteur thermique lors des canicules. Cela signifie qu’il n’y a pas d’accumulation de chaleur lorsque vous n’avez pas besoin de beaucoup d’eau chaude. Il s’agit principalement de monter sur le toit, il faut donc faire très attention aux règles de sécurité. Si vous vivez dans une région particulièrement venteuse, vous devez fixer solidement votre bâche afin qu’elle ne se brise pas en cas de rafales de vent.

Comment régler la température d’un chauffe-eau solaire ?

Comme pour les chauffe-eau électriques, la température de l’eau chaude doit être maintenue constante. Celle du ballon est même inscrite dans la loi : si le volume total du stockage dépasse 400 litres, elle doit être compris entre 50°C et 60°C.

Une température trop élevée peut entraîner plusieurs risques pour la santé. Tout d’abord, se laver les mains ou prendre une douche peut provoquer des brûlures. Une eau trop chaude peut également favoriser la croissance de bactéries infectieuses telles que la légionelle. Enfin, ne pas limiter la température du chauffe-eau n’est ni écologique ni économique. Cela peut également causer des dommages importants à votre système de chauffage.

La régulation de la température dans les chauffe-eau solaires se fait généralement au niveau du thermostat du chauffe-eau avec une molette affichant “+” et “-“.

Les chauffe-eau solaires sont très intéressants pour produire de l’eau chaude sanitaire et se chauffer de manière écologique. Cependant, certaines précautions doivent être prises pour éviter la surchauffe en été. Les installations sont généralement mises en place pour contrer cela, mais il faut tout de même veiller à ne pas endommager l’équipement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.


  • Search Knowledgebase
  • Ask A Question?

Ajouter une Question à la base de connaissance !

You will receive an email when your question will be answered.

+ = Verify Human or Spambot ?