Garanties

Comment raccorder des panneaux solaires ? Les 4 étapes

No Comments

Le raccordement de vos panneaux solaires au réseau de distribution électrique est l’une des dernières grandes étapes pour tirer le meilleur parti de votre système d’énergie solaire. Vous trouverez ci-dessous les démarches administratives pas à pas à suivre afin de raccorder votre installation au réseau Enedis, que ce soit pour la revente de surplus ou la revente complète en autoconsommation. Nous vous proposons également une estimation du prix nécessaire à la production.

Autoconsommation avec revente du surplus : 4 étapes

Actuellement, de nombreuses installations photovoltaïques sont sujettes à l’autoconsommation avec revente de surplus. Cette option vous permet de consommer une partie de l’électricité produite et de revendre le reste à EDF OA. Economiquement c’est un très bon choix car vous pouvez non seulement économiser sur votre facture d’électricité mais aussi améliorer le reste de votre production en la vendant.

Si vous avez une installation solaire en autoconsommation et que vous souhaitez revendre le surplus, vous pouvez vous raccorder au réseau et fournir l’énergie produite au réseau. Si vous avez besoin d’énergie pendant les périodes où vos panneaux n’en produisent pas beaucoup (par exemple par mauvais temps ou la nuit), vous pouvez l’acheter au besoin. 

Voici les différentes étapes nécessaires pour connecter un panneau solaire à votre réseau.

Étape 1 : la demande de raccordement auprès d’Enedis

Vous devez constituer un dossier qui sera analysé par la suite, il doit être composé de différents documents  :

  • L’autorisation d’urbanisme
  • Le plan de situation de l’installation. Cela permet aux techniciens d’Enedis de localiser le chantier au sein de la commune
  • Le plan de masse. Celui-ci présente le projet et les accès à la voie publique et aux branchements sur le réseau
  • Des photos du branchement actuel
  • Le titre de propriété du bâtiment et un certificat attestant la qualification professionnelle de l’installateur solaire. Ces derniers documents sont destinés à EDF OA
  • L’autorisation ou le mandat de représentation, si la demande est effectuée par une tierce personne (généralement un professionnel)

Une fois votre demande complétée, vous serez notifié lorsque celle-ci a été prise en compte. Après cela, vous verrez la date à laquelle la demande a été mise en file d’attente. Enedis se charge de transmettre à EDF OA les éléments nécessaires à la réalisation du contrat d’achat.

Étape 2 : La proposition de raccordement

Enedis enverra une Proposition de Raccordement (PDR) assez rapidement si votre dossier est complet et que la demande ne nécessite pas de travaux d’extension du réseau. Cela prend la forme d’un devis qui doit être accepté dans les trois mois.

Ensuite, vous devez payer un acompte et envoyer des pièces justificatives : la PDR signée et le certificat de non-opposition à déclaration préalable de la mairie. Enedis vous contactera ultérieurement avec une date de rendez-vous.

Étape 3 : le début des travaux

Certains travaux peuvent être nécessaires en fonction de votre branchement et des performances de votre installation. Certains sont à votre charge tels que la réalisation d’un passage pour les câbles ou l’aménagement du coffret pour la borne de branchement. Cependant, la plupart des gros travaux sont réalisés par Enedis. Par exemple, l’installation du compteur Linky.

Étape 4 : la mise en service

Une fois les travaux terminés et les panneaux solaires correctement raccordés au tableau de répartition électrique, le système peut être mis en service. Pour cela, vous aurez besoin d’accéder à la plateforme dédiée Enedis Connect.

Vous devez soumettre les derniers documents :

  • L’attestation de conformité remise par l’électricien. Elle doit être validée par le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité, plus connu sous le nom CONSUEL..
  • Le Contrat d’Accès d’Exploitation (CAE). Il définit les conditions techniques, juridiques et financières d’accès au réseau public de distribution d’électricité. Celui-ci entrera en vigueur à la date de mise en service de votre système.

Après votre demande, il faut environ 10 à 15 jours pour que votre installation fonctionne. Après avoir terminé ces démarches, vous pouvez profiter de votre installation.

Raccorder ses panneaux solaires en revente totale

Dans le cas d’une installation en revente totale, la procédure est la même que pour l’installation en autoconsommation avec revente de surplus. La principale différence est que le raccordement est payant. Nous discuterons de cette tarification plus en détail dans une section dédiée.

Si vous ne souhaitez pas consommer l’électricité générée par votre panneau solaire, vous pouvez choisir de la revendre intégralement. Cette solution était très demandée par les particuliers au début du boom solaire. En fait, à l’époque, il était plus rentable de vendre de l’énergie verte que de l’utiliser. Aujourd’hui, les tarifs de rachat de l’énergie solaire sont beaucoup plus bas, ce qui rend cette option moins rentable qu’auparavant. Cependant, si l’installation photovoltaïque est une résidence secondaire ou un hangar photovoltaïque, le choix reste intéressant.

Le cas particulier de l’autoconsommation totale

Nous parlons d’autoconsommation totale si vous décidez d’utiliser toute l’électricité que vous produisez et de ne rien fournir au réseau. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé d’être raccordé au réseau.

En revanche, vous devez prévenir le gestionnaire Enedis, afin d’établir un contrat dit la Convention d’Auto-Consommation Sans Injection (CACSI).

A noter que même avec des panneaux solaires installés, il est très difficile d’être à 100% autonome électriquement. En France, seuls 15 000 foyers ont choisi cette option.

Le coût du raccordement des panneaux solaires

Gratuit en cas d’autoconsommation avec revente du surplus

Depuis le 1er janvier 2017, les nouveaux systèmes photovoltaïques sont équipés de compteurs Linky. Grâce à ce compteur intelligent, Enedis peut accéder aux informations de consommation sans intervention d’un technicien. Cela permet de déterminer facilement le pourcentage d’énergie consommée et injectée au réseau.

Avec cette révision, les modules solaires peuvent être raccordés gratuitement lors de la revente du surplus en autoconsommation (si c’est votre cas). Veuillez noter : comme déjà mentionné, certains des travaux requis peuvent encore être coûteux. Des frais de mise en service sont également à prévoir (49,31 € pour les nouveaux raccordements et 21,23 € pour les systèmes existants).

Un prix à prendre en compte en cas de revente totale

Pour un système photovoltaïque en revente totale, vous devez planifier votre budget. Le coût dépend de la puissance du système, de son type (monophasé ou triphasé), du type de résidence (maison individuelle ou lotissement), de l’endroit où vous habitez, etc. De plus, le prix est différent si le branchement existe déjà ou s’il s’agit d’une création de branchement.

Le moyen le plus simple d’obtenir l’estimation la plus précise de ce que vous paierez est de vous référer au barème approuvé par la CRE. Il est accessible au public et disponible directement sur le site Enedis. 

Vous avez maintenant quelques informations utiles sur la façon de raccorder vos panneaux solaires. Selon ce que vous voulez faire avec la production d’électricité, votre approche sera différente. Autoconsommation, revente ou autoconsommation avec revente du surplus. Si vous choisissez cette dernière option, l’essentiel des frais sera supporté par Enedis. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.

Ajouter une Question à la base de connaissance !

You will receive an email when your question will be answered.

+ = Verify Human or Spambot ?