Technique

Autoconsommation solaire : définition & avantages à découvrir

No Comments

L’autoconsommation solaire désigne la consommation d’énergie que vous avez vous-même produite grâce à un système photovoltaïque, tel qu’un panneau photovoltaïque. En France, produire sa propre électricité à partir de l’énergie solaire devient populaire.

L’autoconsommation énergétique vous permet d’avoir d’une source d’électricité gratuite et fiable sur le long terme.

  • Autoconsommation solaire : qu’est-ce que c’est ?
  • Avantages et inconvénients
  • Faire les meilleurs choix pour son installation solaire en autoconsommation
  • Taux d’autoconsommation et taux de production : comment les calculer ?
  • La batterie solaire : un atout pour stocker votre production d’énergie solaire
  • Les démarches administratives pour votre installation solaire en autoconsommation
  •  

Autoconsommation : qu’est-ce que c’est ?

Définition

L’autoconsommation est le terme utilisé pour décrire les ressources (alimentaires et énergétiques) produites par une entité qui sont consommées pour son propre bénéfice. Cette entité peut être un individu, un ménage ou un groupe restreint. D’autre part, l’autoconsommation photovoltaïque désigne la consommation d’énergie autoproduite sur site, principalement par des panneaux solaires et des éoliennes locales.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’installation de panneaux photovoltaïques permet de produire de l’électricité à partir des rayons du soleil. Les cellules solaires à l’intérieur du panneau captent la lumière et génèrent un courant continu. Ce courant est envoyé à l’onduleur, dont le rôle est de le convertir en courant alternatif.

Ensuite, vous avez deux options :

  • Injectez-le dans le réseau public en le vendant à des fournisseurs comme EDF
  • Consommer sur place pour faire fonctionner vos appareils électroniques

Si vous choisissez la deuxième option, c’est de l’autoconsommation solaire.

Avantages et inconvénients

Une production d’électricité économique et écologique

L’autoconsommation photovoltaïque a de nombreux avantages.

Des économies à long terme

Vous pouvez réduire votre facture d’électricité en produisant votre propre énergie. Vous n’avez plus besoin d’acheter la totalité de votre consommation auprès de votre fournisseur d’énergie. La réduction de votre facture est instantanée et dure tant que votre équipement fonctionne. Par exemple, il faut en moyenne 10 à 15 ans pour qu’une installation solaire devienne pleinement rentable. Sa durée de vie est de 30 à 40 ans, ce qui en fait un investissement très rentable.

Une dépendance réduite vis-à-vis du réseau

En optant pour l’autoconsommation, vous pouvez également réduire l’impact des hausses du prix de l’électricité sur votre facture. Ces augmentations ont été brutales ces dernières années et encore plus cette année. L’autoconsommation assure donc la sécurité et réduit les fluctuations annuelles des coûts énergétiques.

Une bonne action pour l’environnement

Au-delà de l’aspect purement économique, l’autoconsommation d’énergie solaire est également avantageuse d’un point de vue écologique. Il s’agit d’électricité verte produite à partir d’énergies renouvelables.

Quelle que soit la solution choisie (éolien, solaire, géothermie), vous devenez un écocitoyen. C’est ainsi que vous protégez l’environnement et votre porte-monnaie.

La possibilité de vendre votre surplus

Enfin, il est possible de revendre l’énergie que vous avez produite, mais que vous n’avez pas eu l’occasion d’utiliser. Celle-ci est ensuite mise dans le réseau public et vous obtenez un revenu en retour. EDF OA vous garantit le prix d’achat fixé par l’Etat pendant 20 ans.

Quelques contraintes à prendre en compte

L’autoconsommation d’énergie solaire ne convient pas à tous les ménages. Il est donc important de reconnaître ses lacunes. Le principal problème à prendre en compte est le fait que la production d’électricité se produit principalement pendant la journée, avec un pic entre 12h et 16h, lorsque le soleil est au plus haut. Pour beaucoup de gens, ce n’est pas le moment le plus gourmand en énergie de la journée car ils sont loin de chez eux. Des appareils dotés d’options programmables (lave-vaisselle, lave-linge, chauffage) sont souvent nécessaires pour utiliser au mieux l’électricité produite sur place. 

Pour maximiser les bénéfices de l’autoconsommation, la domotique est également fortement recommandée. Une autre solution consiste à installer des batteries solaires et à utiliser l’énergie générée plus tard dans la journée. L’investissement dans de tels dispositifs est également élevé. Alors si l’autoconsommation présente de nombreux avantages, veillez à bien préparer votre projet et à prévoir les investissements supplémentaires que de telles installations impliquent.

Faire les meilleurs choix pour son installation solaire en autoconsommation

Si vous êtes convaincu par l’autoconsommation, vous devrez peut-être faire certains choix, comme l’autoconsommation individuelle ou collective. Voici quelques facteurs pour vous aider et nos conseils pour déterminer la bonne taille d’installation et optimiser vos performances.

Autoconsommation individuelle ou collective : comment choisir ?

Il existe deux formes d’autoconsommation :

  • L’autoconsommation individuelle. C’est la forme la plus courante d’autoconsommation. Il s’agit simplement d’utiliser tout ou une partie de l’électricité que vous produisez chez vous. Dans certains cas, le surplus peut être revendu à des fournisseurs d’énergie. 
  • L’autoconsommation collective. Dans ce cas, plusieurs acteurs peuvent consommer tout ou partie de l’énergie générée. Ils sont ensuite regroupés au sein d’une entité juridique (comme la copropriété). Cela permettra de distribuer l’énergie solaire à ceux qui en ont besoin. Les accords collectifs d’autoconsommation permettent de définir les modalités de répartition entre les différents acteurs. 

L’autoconsommation individuelle est sans doute l’autoconsommation la plus simple. C’est juste une question d’investissement personnel relativement important. Pour l’autoconsommation collective, vous devez monter un projet d’énergie solaire à l’aide de plusieurs personnes. Les limites sont importantes pour le moment : la distance entre les foyers ne doit pas dépasser pas 2 km, chacun doit disposer d’un compteur Linky, et chacun s’engage à signer un formulaire de consentement. Il n’existe actuellement aucune subvention pour ce type d’installation.

Comment bien dimensionner son installation solaire en autoconsommation ?

Une fois que vous avez décidé de pratiquer l’autoconsommation, il est important de bien la dimensionner pour obtenir les meilleures performances possibles. Vous pouvez également réaliser un profit plus rapidement.

Pour mesurer correctement l’autoconsommation d’un système photovoltaïque, la consommation journalière et sa répartition annuelle doivent être déterminées avec précision. Tenez également compte du profil de consommation d’énergie, c’est-à-dire de l’heure de la journée où la demande est la plus élevée.

Vous pouvez obtenir gratuitement une enquête d’autoconsommation avec notre simulateur. Cela vous aidera à sélectionner la puissance à installer et à fournir une estimation de la quantité de puissance qui pourrait être distribuée annuellement si le surplus EDF OA était revendu. En dimensionnant parfaitement votre système, vous pouvez économiser plus d’énergie et rentabiliser votre investissement plus rapidement.

Comment optimiser le rendement de votre installation en autoconsommation ?

L’efficacité d’un panneau solaire est le rapport entre la quantité d’énergie convertie en électricité et la quantité entrant dans le système. Plus le rendement est élevé, plus l’investissement est rentable. Il est donc important de l’optimiser.

De nombreux facteurs affectent les performances du système :

  • Technologie utilisée. Tous les types de panneaux n’ont pas les mêmes performances. Les panneaux monocristallins ont les performances les plus élevées, suivis des panneaux polycristallins et amorphes.
  • Orientation. Les panneaux orientés au sud donnent des rendements plus élevés.
  • Inclinaison. Une pente de 30° à 40° est requise pour l’optimisation annuelle. Pas d’ombre sur le toit. Cela peut sembler évident, mais même la plus petite zone grise peut avoir un impact important sur les performances. Par conséquent, il est important de garder le toit et ses abords propres.

Des rendements plus élevés sont observés dans certaines régions comme le sud de la France. Cependant, les panneaux solaires peuvent être installés n’importe où et peuvent même être rentables dans le nord de la France.

Taux d’autoconsommation et taux de production : comment les calculer ?

Tous les logements indépendants ne sont pas nécessairement autonomes à 100%. La plupart d’entre eux sont connectés au réseau afin d’obtenir la puissance supplémentaire dont ils ont besoin. Au fur et à mesure que la production augmente, le surplus peut également y être fourni.

Le taux d’autoconsommation représente le pourcentage de l’électricité produite par le système photovoltaïque que le site consomme.

Le taux de production, quant à lui, représente le pourcentage de consommation d’électricité des ménages qui est fourni par des panneaux solaires. Sans stockage, le taux d’autoconsommation est typiquement de 20 à 40 %. Ce pourcentage est relativement faible pour une raison très simple : aux heures où le soleil chauffe le plus (entre 12h et 16h), les logements sont souvent vides et la consommation électrique est très faible. Cette puissance inutilisée peut être restituée au réseau.

La batterie solaire : un atout pour stocker votre production d’énergie solaire

Vous pouvez vous équiper d’une batterie solaire afin d’utiliser davantage l’électricité produite à tout moment (par exemple le soir).

Cela permet de stocker l’énergie produite pendant la journée pour une utilisation ultérieure. Elles sont très utiles si vous souhaitez être indépendant de votre fournisseur d’énergie à tout moment. Un autre avantage : votre facture d’électricité peut être très faible voire nulle.

Le principal inconvénient de ces batteries reste leur prix très élevé. Par conséquent, il faudra un certain nombre d’années avant qu’il ne devienne rentable. Noter : même avec des piles, 100% d’autonomie est rare.

Les démarches administratives pour votre installation solaire en autoconsommation

Des démarches administratives sont à prévoir si vous décidez d’installer des panneaux solaires en autoconsommation. 

La déclaration préalable de travaux en mairie

Une demande doit être déposée auprès de votre mairie avant que tous travaux d’installation de toiture puissent être effectués. Des documents supplémentaires doivent être joints au document : un plan de masse pour l’assemblage des panneaux ou une simulation de ce à quoi ressemblera le toit après l’assemblage. Il faut un mois pour traiter votre demande.

Si vous envisagez de construire une maison avec des panneaux solaires, vous devez inclure ces éléments dans votre demande de permis de construire.

La demande de raccordement au réseau Enedis

Si vous souhaitez vendre l’électricité en surplus, vous devez soumettre une demande de raccordement à la compagnie d’électricité. Elle est chargée d’analyser la pertinence des dossiers.

Après cela, vous devrez demander la mise en service avec l’attestation Consuel jointe.

L’attestation de conformité électrique du Consuel

Le Consuel est l’organisme public chargé de certifier la conformité des installations électriques. Un professionnel agréé au sein du réseau peut déterminer si une installation répond aux normes de sécurité. L’obtention de ce certificat est indispensable pour la mise en service d’une installation solaire.

Toutes ces étapes de gestion sont obligatoires si vous souhaitez utiliser des panneaux solaires en autoconsommation. Si vous choisissez les solutions Solar Direct, vous n’avez rien à craindre car nous les gérons. Cela vous fait gagner du temps et vous donne la tranquillité d’esprit. 

L’autoconsommation d’énergie solaire élimine le besoin de dépendre entièrement du réseau et permet l’utilisation de l’énergie autoproduite. Elle présente de nombreux atouts et attire de plus en plus de Français. Mais faites attention : selon votre style de vie et votre équipement électronique, ce type d’installation peut ne pas répondre parfaitement à vos besoins. N’hésitez pas à réaliser une analyse de consommation précise et gratuite avant de vous lancer dans un tel projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.

Ajouter une Question à la base de connaissance !

You will receive an email when your question will be answered.

+ = Verify Human or Spambot ?